Lecture : Tu ne dormiras plus, d’Éric Dupuis

Lecture : Tu ne dormiras plus, d’Éric Dupuis

François-Xavier de Montjarrieux est né fils à papa avec une cuiller en argent dans la bouche. Devenu avocat, acoquiné avec un certain nombre de malfrats qu’il défend au tribunal, il tombe dans la délinquance pour rembourser ses dettes. Emprisonné pour meurtre, il tient Iwan Kaczmarek, son ami d’enfance devenu policier depuis, pour responsable de son incarcération. De plus, Agnès, l’ex-épouse de de Montjarrieux, est devenue depuis la compagne de Kaczmarek.

Autant dire que l’ancien avocat a de très sérieuses raisons d’en vouloir à son vieux copain de jeu, et que le temps est loin où ils ont scellé leur amitié sur le terril de leur enfance. 

Alors lorsque de Montjarrieux parvient à s’évader, de façon spectaculaire, de la prison de Bethune, Iwan sait que sa vie va devenir un enfer. 

FX le lui a écrit sur le mur de sa cellule avant de se faire la belle:

 

TREMBLE KACZMAREK

BIENTÔT TU NE DORMIRAS PLUS

 

Quel rapport y a-t-il entre cette affaire et celle du Barbare du bitume, un tueur fantomatique qui assassine des conducteurs en les étranglant avec leur ceinture de sécurité dans des ruelles désertes, et sur laquelle enquêtent Kaczmarek et toute l’équipe du lieutenant Belinda Bordas? Quel rapport avec le conflit ouvert que se livrent deux barons de la drogue du Vieux-Lille?

Vous le saurez en lisant Tu ne dormiras plus, d’Éric Dupuis.

 

Éric Dupuis cumule les casquettes et les talents. Policier, formateur, major-instructeur en tir et self-défense, ainsi que conseiller technique et acteur pour la télévision et le cinéma, ce solide gaillard sait de quoi il parle quand il vous raconte une histoire policière, et ça se voit.

À l’instar de plusieurs de ses collègues écrivains qui sont devenus des habitués des salons du polar et ravissent leurs lecteurs d’expériences très réalistes, on peut se demander pourquoi Éric Dupuis n’a pas encore raflé le Prix du quai des Orfèvres, l’une des récompenses les plus convoitées de l’année. 

Alors, bien sûr, après avoir lu ce sacré bouquin qui tire à boulets rouges sur Le mal du siècle, je le lui ai demandé.

C’est simple : il n’a encore jamais participé.

En somme, c’est juste une question de temps.

Vous verrez… 

Laisser un commentaire

X
%d blogueurs aiment cette page :